Vidangeur de fosse septique : portrait de l’emploi

S’il y a bien un métier qui souffre d’une grande méconnaissance, c’est bien celui de vidangeur de fosse septique. On l’associe à des inconvénients – odeur, saleté – comme autant d’idées reçues sur une activité souvent dévalorisée. Plus qu’en emploi de dépannage, vous serez peut-être surpris de savoir que la plupart des vidangeurs ont embrassé cette carrière par choix, avec le réel désir de faire une différence dans l’hygiène et l’assainissement de nos maisons.

Et pour ce qui est des désagréments, aux dires de Jocelyn et Jonathan, vidangeurs depuis respectivement 8 et 4 ans, ils ne sont rien en comparaison de la satisfaction du travail accompli qu’apporte la profession. Car dans ce métier, les remerciements des clients sont toujours francs et sincères.

Pleins feux sur un métier de services techniques, mais avant tout humains.

camion de vidange de Fosse Septique Sanibert

Camion de vidange de Fosse Septique Sanibert

Que fait un vidangeur ?

Comme son nom l’indique, il procède à la vidange, à l’entretien et au nettoyage de la fosse septique et du champ d’épuration. Ses responsabilités ne s’arrêtent pas là, puisqu’il peut aussi identifier différentes problématiques qui empêchent votre fosse de fonctionner de manière optimale. À la suite de cette inspection, il vous remet un rapport complet et précis qui vous donne l’heure juste sur votre système septique, qu’il soit résidentiel, industriel, dans des immeubles ou dans des espaces publics.

Cette maintenance à la fois correctrice et préventive l’amène à se déplacer très fréquemment, sur de longues distances. Pour satisfaire toutes les demandes, il peut parcourir jusqu’à 350 km par jour. La pleine saison est définitivement l’été, durant laquelle il peut travailler 12 heures d’affilée, 5 jours par semaine. L’automne est aussi une période achalandée puisqu’il s’agit de rassurer les clients qui ont omis cet entretien, et qui – aux premières températures un peu basses – sont soucieux de voir leur fosse prête et fonctionnelle pour l’hiver.

Grâce à son matériel, le vidangeur n’a pas à descendre dans les réseaux enterrés. En revanche, l’implication physique n’est pas à sous-estimer. Outre le rythme soutenu déjà évoqué, il travaille le plus souvent debout avec des allées et venues continuelles, doit gérer de multiples manutentions, sans oublier les déplacements de matériels et de produits de nettoyage toxiques.

Portrait d’une journée type

La journée type d’un vidangeur est donc une succession de déplacements et d’interventions. Au plus fort de l’année, Jocelyn et Jonathan – professionnels chez Sanibert – réalisent 7 à 8 vidanges de fosses septiques résidentielles – comptez 25 à 30 minutes par fosse – puis vident le camion et repartent sur la route.

Jocelyn, vidangeur de fosse septique pour Sanibert

Jocelyn, vidangeur de fosse septique pour Sanibert depuis 8 ans

Jonathan, vidangeur de fosse septique pour Sanibert

Jonathan, vidangeur de fosse septique pour Sanibert depuis 4 ans

Comment s’opère une vidange concrètement ?

Le camion utilisé comporte 200 pieds de tuyau, qu’un système automatisé roule et déroule selon les besoins. Deux sections sont clairement délimitées à l’intérieur même du véhicule, afin de séparer les matières liquide et solide. Lorsque le camion est plein, il est vidé à la Ville de Valleyfield, qui aura la charge de traiter ce qui aura été déposé.

Ce ballet minuté à la seconde près est loin d’être routinier, et surtout, loin d’être désagréable. Certes, les opérations se font en extérieur et les équipes sont soumises aux caprices de la météo, sans compter l’odeur indissociable des fosses, qui est pourtant loin d’être aussi forte qu’on pourrait penser. Néanmoins, Jocelyn et Jonathan apprécient leur activité. C’est justement cette absence de routine qui est extrêmement motivante. Mais au-delà de cette considération purement organisationnelle, ils ont surtout le sentiment de rendre service, avec un grand S.

Souvent, les clients ne savent pas en quoi consiste leurs interventions et ont tendance à juger négativement la pratique. Mais quand ils se rendent compte que l’hygiène et l’assainissement de leur demeure, et donc leur tranquillité d’esprit, sont garantis par l’engagement et le sérieux des équipes, leur avis change. Ils comprennent l’importance du métier de vidangeur, son exigence et ses bénéfices pour leur quotidien, et ça. pour les professionnels de Sanibert, c’est une récompense hautement significative.